Mot du président

Vous voulez en savoir plus sur Hugo Dorandeu, le nouveau président de l'OB?

Nous lui avons posé pour vous quelques questions!

PART_1563993344669[2951]

Peux-tu nous raconter ton quotidien professionnel ?

Je suis Ingénieur en bureau d'études dans le domaine de la plasturgie. Je conçois des pièces en plastique, je réalise les études des outillages d'injection nécessaires pour fabriquer ces pièces et j'industrialise les procédés de fabrication associés à la production en série de ces pièces.

Et niveau rugby ?

J’ai pratiqué le rugby en catégorie jeune, étant issu d'une famille de rugbymen.

J'ai ensuite repris pendant mes études à École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques (ENSMM) de Besançon.

Le rugby a toujours été présent dans ma vie. Mon père a joué durant de nombreuses années. Mon grand-père paternel également avant la guerre et durant sa carrière de militaire. 

Mon grand-père maternel André Crémadeils, a, quant à lui, joué à l'USAP dans les années 50. Il a également été entraîneur et président de club dans notre village. Pour l'anecdote, il a fait débuter le rugby à quelques grands noms du rugby Français, comme Paul Goze, président de la Ligue, Jean François Imbernon, joueur emblématique de l'USAP et bien d'autres encore... 

Je suis arrivé à l'Olympique de Besançon en 2017 en tant que joueur loisir dans la section Rugby à 5 pour laquelle j'ai pris la référence début 2018. Membre du comité directeur depuis cette période là également, et largement impliqué dans la vie dirigeante du club.

Pourquoi avoir présenter ta candidature à la présidence de l’OB ?  

J'ai pris en charge l’organisation du groupe de préparation de la saison 2019/2020, mis en place à la suite de l'annonce de la démission du président Cabezas. Au cours de ces réunions nous avons construit un projet que nous allons continuer de développer pendant l'été afin de démarrer cette saison dans les meilleures conditions dans chaque catégorie. 

J'ai pris la décision de me porter candidat à la présidence de l'OB pour le challenge que cela représente et qui me tient à cœur. Je souhaite aussi apporter un œil nouveau dans un club historique. 

Ton projet en quelques mots ?

Pour résumer le projet, nous souhaitons accompagner toutes les catégories du club pour leur permettre d’évoluer au meilleur niveau et apporter de la continuité dans la formation tout au long de la "carrière" d'un joueur ou d'une joueuse. 

L'arrivée de notre équipe séniore féminine en fédérale 1 sous les couleurs de l'OB est une grande fierté car elle représente notre club au plus haut échelon amateur avant l'accession au monde professionnel. Nous aurons à cœur de leur donner les moyens de retrouver dans les plus brefs délais les phases finales qu'elles ont connu ces deux dernières saisons avec l'entente PBM.

Pour nos équipes séniores masculin, l'objectif premier est de fédérer et de recréer un esprit de cohésion au sein du championnat régional Honneur pour que nous retrouvions rapidement le chemin de la victoire et que nous puissions recréer une dynamique. Nous souhaitons que cette équipe réintègre le niveau Fédérale 3 à l'issue de la saison. Le parcours sera long et nous serons attendus au tournant mais nous misons sur notre force de cohésion et nos qualités sur le terrain pour atteindre ces objectifs. 

Cette année, une dizaine de juniors accéderons au niveau senior, nous devons leur donner leur chance et le faire au sein du championnat honneur leur permettra d'accéder plus sereinement aux championnats supérieurs. C'est sur la formation que nous devons puiser nos ressources pour alimenter nos équipes seniors. 

Beaucoup de cadets champions régionaux l'année dernière intégrerons cette saison la catégorie Junior. Il faudra construire autour de cette ambition et de cette force pour gravir les sommets et aller chercher des résultats dans la catégorie Junior. Cette année sera également importante pour intégrer les nouvelles forces issues de l'école de rugby (EDR) et permettre aux deuxièmes années cadets de s'épanouir dans leur rôle et dans les postes laissés vacants par la montée en junior de leurs coéquipiers.

Enfin en EDR, nous travaillons à un projet sportif associé à notre dossier de labellisation validé la saison passée. Avec l'aide de notre DEJEPS en cours de formation, nous allons former 8 nouveaux éducateurs qui compléterons nos effectifs et nous permettrons d'apporter de la continuité dans la formation du joueur. Nous travaillons, sur ces points, en étroite collaboration avec les responsables de section.

Pour réaliser ce projet, nous aurons évidement besoins de nos bénévoles et de nos partenaires sans qui nous ne pourrions pas faire vivre notre club. En effet le rugby se vit sur le terrain mais il se vit également en dehors et c'est ce sur quoi nous souhaitons travailler, récréer de l'attractivité et de la cohésion entre les différentes sections du club et avec nos partenaires.

Comment abordes-tu ce nouveau « défi » ?

Sereinement, le projet commence à être bien ficelé, nous allons très prochainement rencontrer les instances et de nombreux partenaires pour continuer à redonner vie à notre club. Il reste beaucoup de travail mais je compte sur une équipe dirigeante motivée pour faire avancer chaque dossier et ensemble nous parviendrons à redonner ses lettres de noblesses à l'OB. Nous continuerons d'écrire l'histoire de notre club.